Pisteur-secouriste


Faisant partie intégrante du contexte socioéconomique des sports de montagne, le métier de Pisteur-Secouriste est étroitement lié au développement des stations de sports d’hiver, à la sécurité et au confort de leurs usagers.
Les trois axes principaux relevant du travail des Pisteurs-Secouristes sont : les secours aux
blessés, la prévention des accidents, l’accueil et l’information de la clientèle.
Ces personnels, saisonniers ou employés à l’année, dépendent, soit des sociétés de remontées mécaniques, soit des services communaux ou encore des associations spécialisées.


Ils reçoivent une formation en parfaite adéquation avec les besoins du terrain.
Cette formation offre une qualification à 3 niveaux, concrétisée par les Brevets Nationaux de Pisteur-Secouriste.
Ces qualifications sont accordées après réussite à une formation spécifique correspondant à chaque degré.
Ces formations spécifiques sont précédées d’une formation commune ouverte aux candidats âgés de 18 ans minimum et titulaire du Brevet National des Premiers Secours.

arrowTest technique

Actuellement, et à titre expérim

ental, le test technique est destiné à évaluer la capacité du candidat à skier sur un parcours varié non préparé et sur tout type de neige naturelle.
Il consiste en une épreuve de descente «tout terrain - toute neige», reconnue à l’avance, sur une dénivelée maximum de 400 mètres.
Pré requis : flèche de vermeil.

arrow1er degré

La formation au Brevet National de Pisteur-Secouriste 1er degré est organisée au niveau départemental.
On distingue le CGMM, stage théorique commun à l’option ski alpin et ski nordique et la formation spécifique, stage essentiellement pratique.

arrow2ème et 3ème degré


La formation se déroule à l’Ecole Nationale de Ski et d’Alpinisme à Chamonix.