Ensa ski 02 3250


Description

Comme l’ensemble des métiers sportifs de la montagne, le métier de moniteur de ski exige outre une parfaite maîtrise de l’activité, une solide motivation pédagogique et... la passion de la montagne.
Le Diplôme d'Etat de ski, moniteur national de ski alpin, permet d’encadrer contre rémunération le ski alpin et les activités assimilées (notamment le snowboard) dans l’ensemble des classes de la progression du ski alpin.

Le titulaire de ce diplôme qui porte le titre de moniteur national, peut exercer sur le domaine sécurisé des pistes et hors des pistes, à l’exception des zones glaciaires non balisées et des terrains dont la fréquentation fait appel aux techniques de l’alpinisme.

Le moniteur de ski alpin est un enseignant professionnel ; son diplôme d’Etat lui permet d’exercer soit en qualité de travailleur indépendant au sein d’une école de ski par exemple, soit en qualité de salarié (UCPA, villages de vacances... ) ou de toute autre structure.

Il s'agit d'un diplôme de niveau III équivalent à un niveau bac + 2 : BTS (brevet de technicien supérieur), DUT (diplôme universitaire de technologie).

Ce métier de contact et d'espace est une activité saisonnière (3 à 5 mois par an) qui reste soumise aux aléas de l'enneigement et aux inflexions du marché des loisirs.

weblink Consulter le Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)