LE DEVELOPPEMENT DE L’ACTIVITE *


Aujourd’hui, la Fédération Française de Vol Libre regroupe plus de 30 000 licenciés, répartis dans 600 clubs, sur l’ensemble du territoire métropolitain et des DOM-TOM (Réunion, Nouvelle-Calédonie,…). Elle est structurée en comités départementaux et/ou régionaux.

image1En forte évolution de 1974 à 2000, le nombre de pratiquants parapente et delta s’est stabilisé ensuite. De nouvelles disciplines ou formes de pratiques ont vu le jour ou rejoint la fédération délégataire : voltige, speed-riging, Kite-surf et Cerf-Volant. Si la pratique encadrée du vol libre sur les massifs montagneux français reste majoritaire, les régions de plaine et les falaises de bord de mer ne sont pas en reste. L’organisation de stages à l’étranger constitue aussi une vitrine et un moyen d’élargir la période d’activité professionnelle.

Plus de 100.000 personnes découvrent ou « consomment » l’activité chaque année au travers des vols en biplace réalisés majoritairement par le secteur marchand, principalement sur les périodes de congés scolaires.

Il existe un important potentiel de futurs adeptes pour ce sport, dans une pratique de loisirs aux formes diverses. Les publics jeunes sont très largement attirés par des pratiques sportives synonymes d’évasion et de liberté.
Enfin, le parapente est proposé depuis 1996 au sein d’établissements scolaires du second degré et d’universités, le plus souvent en partenariat avec des structures affiliées à la fédération.

600 à 700 professionnels encadrent aujourd’hui nos disciplines parapente et delta, au travers de 200 structures d’enseignement, (ou entreprises individuelles), qui sont souvent à la recherche de renforts d’encadrement pendant le pic de surfréquentation estivale.

*note d’opportunité filière vol libre CPC du 13 nov 2007