LES ANCRES à NEIGE

Norme  UIAA 154

Le placement d’une ancre à neige suppose que la pente soit en neige, ce qui est le cas si la pente n’excède pas 50/55°, dès lors même pour une chute de facteur 2 compte tenu des frottements importants du chuteur sur la neige (celui-ci glisse plus qu’il ne tombe) la force maximale d’arrêt de la chute ne peut excéder 6 kN.

Les ancres à neige doivent résister à un test de résistance statique de 6 kN.

Les ancres doivent avoir une surface d’un moins 350 cm2 ce qui est un compromis. Dépendant de la qualité de la neige, cette surface pourrait être moindre pour des neiges très dures mais insuffisantes pour des neiges fraiches.



ARTICLES et RECHERCHES :