Santé des habitants de la plus haute ville du monde

Adaptations physiologiques et Mal Chronique des Montagnes à très haute altitude

 

La Rinconada, une ville minière située à 5300 m au sud du Pérou, est la ville la plus haute du monde. Exposés à une hypoxie chronique sévère, ses 60 000 habitants font face à un stress physiologique unique, lequel favorise notamment le développement du Mal Chronique des Montagnes. Il existe toutefois très peu d’informations cliniques et physiologiques sur les habitants de la Rinconada. Expédition 5300 est un projet scientifique, médical et humanitaire piloté par l’université de Grenoble et ayant pour objectif de caractériser les réponses physiologiques à la très haute altitude chez les habitants de la Rinconada, en vue de proposer à ceux-ci des mesures permettant l’amélioration de leur santé. L’ENSA est associé à cette initiative. Un premier volet de l’expédition en 2019 a permis de préciser les caractéristiques physiologiques de cette population unique. Parmi les travaux réalisés, une étude sur le volume total de globules rouges a permis de constater que l’excès de globules rouges en très haute altitude (érythrocytose excessive) n’était pas une caractéristique du Mal Chronique des Montagnes, comme cela a été montré à des altitudes moins élevées.

 

La ville de la Rinconada (photo Aurélien Pichon)

 

Le deuxième volet d'Expédition 5300 est un essai clinique visant à tester les bénéfices potentiels d’un traitement médicamenteux (déjà éprouvé à une altitude inférieure) sur le Mal Chronique des Montagnes à très haute altitude. Cette étude, qui a débuté en février 2020, a pu être complétée au mois de novembre 2020, malgré les circonstances sanitaires exceptionnelles.

 

 

Mesure de la masse d’hémoglobine à la Rinconada (photo Aurélien Pichon)